21 raisons pour lesquelles les agents immobiliers echouent

21 raisons pour lesquelles les agents immobiliers ou les négociateurs échouent

par

Raison n° 1 : ils n’ont pas le bon mind-set

Les négociateurs qui échouent, procrastinent

Cela se produit souvent parce qu’ils ont peur de commettre des erreurs, de faire mal.

Par conséquent, ils ne changent pas leurs habitudes de travail.

Or, c’est en faisant des erreurs que vous saurez ce qui marche ou pas.
Parce qu’en faisant des erreurs, vous allez vous améliorer.

Votre peur vous empêche d’évoluer et d’être en haut du tableau.

Inspirez-vous de ceux qui réussissent, puis ajustez-vous toujours à meilleur que vous, ensuite avancez step by step.

Même si certains d’entre vous vont mettre 3 mois, six mois ou 1 an.
Ce n’est pas grave.

La réussite s’obtient pas à pas.

Ce qui compte est de faire le premier pas.

Soyez convaincu et vous convaincrez

Raison n° 2 : c’est un problème de stratégie

Ceux qui échouent n’ont pas de stratégie immobilière, de plan marketing, ou de plan tout court.

Pourtant, 20% de vos actions, génèrent 80% de vos résultats !

Ce métier ne s’improvise pas.

Vous devez savoir quelles sont les actions qui vous rapportent.

Vous avez besoin de comprendre votre métier, de savoir comment les choses s’imbriquent, les unes aux autres, puis de mettre en place une stratégie, pour que vos journées soient à votre service et non le contraire.

Raison n°3 : ne se comportent pas comme s’ils étaient une marque

Considérez que  êtes votre propre marque, parce que les clients vous veulent vous, et ça bien avant votre appartenance à une enseigne.

Dans l’immobilier, il y a deux «produits».
Il y a le bien et vous.

Vous, c’est à dire, votre mind-set, votre proposition de valeur, vos atouts, vos faiblesses, votre service, votre pitch, votre relation avec le client….

Il est important de prendre conscience de ces éléments et définissez-les !

Cela vous permettra d’apporter toujours la même qualité à vos clients et d’avoir une confiance en vous à toute épreuve.

Raison n°4 : n’ont pas une vision claire de ce qu’est leur métier.

Le métier d’agent immobilier est une chaîne composée de maillons,

si un maillon est faible, c’est toute la chaîne qui casse et vous perdez des ventes.

Comprendre comment s’enchaînent les étapes ou les actions les unes aux autres, vous permet d’augmenter votre réussite.

Il est encore plus important de comprendre que vous faites partie intégrante de cette chaîne….

Raison n°5 : s’occupent trop de la concurrence

Votre principal concurrent est le particulier,

Et non les autres professionnels.

Restez concentré sur vos actions, sans vous préoccuper de la concurrence.

Soyez droit dans vos bottes et irréprochable.

Inspirez confiance et travaillez votre relation client, avancez !

Raison n°6 : ne se comportent pas comme s’ils étaient des entrepreneurs

Que vous soyez négociateur ou agent immobilier,

à partir du moment où vous devez produire un chiffre,

considérez que vous êtes un entrepreneur et conduisez vous comme tel.

L’analyse des chiffres et des ratios sont des indicateurs qui vous aident à performer.

La mise en place d’objectifs et de stratégies vous propulsent vers la réussite

Raison n°7 : n’ont pas de méthode de travail ou de vente

On ne s’improvise pas négociateur ou agent immobilier !

Travailler dans l’immobilier, c’est un mélange de savoir-faire et de savoir-être.

Négocier avec le client, le convaincre, protéger ses intérêts, l’écouter, répondre à sa problématique, réaliser des visites, faire une découverte, savoir dire non, traiter une objection, faire un suivi client, réaliser des textes annonces…sont des savoir-faire, dont il faut respecter certains principes.

Gardez en tête que votre savoir-être vous permettra de vous différencier,

votre savoir-faire de conclure des ventes ou signer des mandats.

Les deux vous emmèneront vers une expérience client waouh

Raison n°8 : n’aident pas leurs clients

Les agents ou négociateurs qui échouent ou n’arrivent pas à leur objectif font un raccourci.

C’est-à-dire qu’ils pensent à faire des ventes au lieu d’aider le client.

Or, c’est en aidant sincèrement le client dans son projet que vous ferez vos ventes.

Raison n°9 : n’ont pas de planning

Si vous ne planifiez pas toutes vos actions,

vous allez vous éparpiller et traiter toute une série de choses qui ne sont pas essentielles à la production de votre chiffre.

Dans ce cas, vous prenez le risque de traiter les tâches dans l’ordre où elles se présentent, et passer à côté des tâches qui vous rapportent.

Comme par exemple : la prospection, qui ne viendra jamais taper à votre porte. 😉

C’est pourtant le cœur de votre métier.

Vous serez désorganisé et débordé.

Vous vous essoufflez, sans obtenir les résultats à la hauteur de votre travail.

Planifier vos actions est une des étapes incontournable de votre réussite et de votre bien-être.

Raison n°10 : ne fidélisent pas leurs clients.

C’est souvent qu’une fois la vente terminée, vous gardez très rarement contact avec vos clients.

Parfois pire encore, lorsque vous signez un mandat, nombreux des propriétaires n’entendent plus parler de vous.

Pourtant, vous avez eu du mal à obtenir ces clients et en acquérir de nouveaux est la partie la plus difficile de votre métier.

Améliorez votre suivi, conservez vos clients ou vos prospects.

Ce principe s’applique aussi aux mandats que vous n’avez pas rentrés, une fois le contact établi maintenez-le.

Vous ferez la différence.

Raison n°11 : misent tout sur la pige et les réseaux sociaux, ils ont abandonné le terrain ou n’ont jamais commencé

Le web renforce vos actions terrain.

Le terrain est la nourriture de votre communication sur le web, ou les réseaux sociaux.

L’un ne va pas sans l’autre, mais ne vous trompez pas d’ordre !

Cet article : « les 7 raisons pour lesquelles vous devez rester sur votre secteur » pourrait vous intéresser

Raison n°12 : ils ne touchent pas droit au cœur leurs clients

Si vous voulez booster votre activité, vous devez toucher droit au cœur votre client.

Pour cela, vous devez  faire vivre à votre prospect/client une expérience de très haute qualité.

Vous devez soigner toutes les étapes de sa relation avec vous, l’amateurisme n’a pas sa place.

Entre autre chose soignez votre communication.

Pour un acquéreur, ce sera par exemple : les photos et la qualité des textes…

Adressez-vous à lui avec des messages qui lui parlent.

Sortez des sentiez battus.

Raison n°13 : ne s’engagent pas avec leurs clients

Ni intellectuellement, ni contractuellement

Si vous voulez que votre client adhère parfaitement, engagez-vous avec lui honnêtement et sincèrement, par écrit si besoin.

Raison n°14 : n’ont pas un modèle prédictif de ventes

Une des raisons essentielles à l’échec en immobilier est ne ne pas avoir conscience qu’on peut prédire le nombre de ventes que l’on va réaliser dans l’année.

Un secteur défini, vous donne ce levier pour prédire vos ventes.

Analysez le potentiel de ventes de votre secteur et mettez toutes les actions en place qui vous permettront de les réaliser.

Raison n°15 : attendent le client

Votre objectif n°1 est d’obtenir des contacts.

Mais pour cela, vous devez avoir une stratégie claire.

Que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur le terrain.

Sachez qu’il est impossible, pour un négociateur, d’obtenir suffisamment de mandats 100% web .

Une politique d’acquisition client sur le terrain ou sur le web ne s’invente pas.
Cela demande une certaine maîtrise et répond à certaines règles.

Raison n°16 : ne s’adressent pas à leurs clients

Si vous voulez réussir en immobilier , arrêtez de parler de vous à vos clients !

Adressez-vous à lui, écoutez le, parlez-lui de son projet, de sa problématique à résoudre…

Dans tous les contacts que vous avez avec lui, il doit percevoir que vous êtes la bonne personne pour l’aider, que vous le comprenez.

Raison n°17 : ne sont pas assez impliqué dans leur métier

Avoir du succès en immobilier, c’est s’engager pleinement avec soi, avec ses clients.

Faire tout ce qu’il faut, autant qu’il le faut, pour réussir.

Avoir la volonté de réussir.

Prendre la décision d’être le meilleur

Raison n°18 : ne connaissent pas leur secteur

Pourtant le secteur est le point de départ de toute action immobilière.

C’est aussi le premier critère de recherche de vos acquéreurs.

J’entends souvent dire qu’un acquéreur est volage et difficile à fidéliser,

c’est absolument faux !

Il existe plusieurs leviers pour fidéliser un acquéreur, la connaissance secteur en fait partie.

Connaître son secteur est un levier dingue pour attirer et fidéliser les acquéreurs.

Raison n°19 : veulent vendre quelque chose à leurs clients, s’en les connaître

Vous viendrait-il à l’idée de demander en mariage un/une inconnu(e) dans la rue ?
Certainement pas !

C’est pourtant ce que vous faites à vos prospects, vous leur vendez votre service ou vous partez en visite sans les connaître.

Instaurez une relation de confiance et d’écoute avant d’aller plus loin avec vos clients, cela vous permettra aussi de vous différencier très simplement.

Raison n°20 : ne dominent pas leur marché

Imaginez…

– si vous réalisez 8 ventes sur la même zone, vous vous imposez.

Ce n’est pas la même chose que si vous faites des ventes de manière éparse, dans un secteur géographique diffus.

– si vous connaissez tout de votre quartier, vous vous positionnez en tant qu’expert

– si vous êtes la première personne à qui l’on pense dès qu’il s’agit d’immobilier vous dominez votre marché

Raison n°21 : se trompent de proposition de valeur

Avoir des honoraires bas ou diffuser les biens sur 200 sites d’annonces, ne sont pas des propositions de valeur.

C’est de la surenchère !

Si vous continuez ainsi, vous obtiendrez les clients que vous méritez, peu qualifiés et pas vendeurs.

Ces clients travailleront avec vous pour tout un tas de raisons, sauf pour votre savoir faire.

Ils agiront au rabais avec vous !

Alors qu’une proposition de valeur forte, vous permettra de travailler avec de vrais vendeurs, prêts à vous écouter

 

Voilà je viens de faire le tour de 21 raisons qui conduisent les professionnels de l’immobilier à l’échec, si vous en connaissez d’autres, postez-les en commentaire.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le

Si vous avez des questions écrivez-moi à cocozza.stephanie@performance-immobilier.com ou dans le « que puis-je faire pour vous » sur le blog.

Je réponds à tout le monde sous 48H maximum, très souvent bien plus vite.

Si vous n’avez pas de réponse,  ce n’est pas normal, une erreur s’est glissée quelque part !

Vous êtes au top !
« Bouscule ton immobilier ! »

Vous aimeriez aussi

4 Comment
  1. CADET Anthony 1 annéedepuis
    Répondre

    Merci pour cet article, il résume bien les qualités essentielles de notre métier ainsi que les grands axes à suivre pour réussir.
    Par contre juste pour info une grosse faute d’orthographe s’est glissée dans la raison N°19 : vous avez noté « s’en les connaître » au lieu de « sans »
    Je vous suis depuis peu, j’aime la passion qui vous anime. Cordialement.

    • Stéphanie Cocozza 1 annéedepuis
      Répondre

      Bonjour Antony,
      Merci pour votre commentaire 🙂 Ravie d’être utile.
      Oui en effet ! Je vais corriger cela merci 😉
      Vous êtes au top !
      Cordialement,

      Stéphanie

  2. Caroline 1 annéedepuis
    Répondre

    Merci pour ce blog mine d’or de bon conseils! Vous êtes une professionnelle comme on aimerait en rencontrer plus souvent!

    • Stéphanie Cocozza 1 annéedepuis
      Répondre

      Bonjour Caroline,

      Merci pour ce touchant message.
      Pour moi, la qualité principale d’un bon « négociateur », au sens large du terme, est de vouloir sincèrement aider les gens. En second, vient l’écoute. et l »analyse du besoin client »
      Le tout saupoudré d’excellentes méthodes.

      Vous êtes au top !

      Cordialement,

      Stéphanie

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez232
Tweetez
+1
Partagez43