Immobilier : les 8 pires erreurs quand on débute sur Instagram

by

Avez-vous envie de développer facilement votre compte Instagram pour travailler votre notoriété ?

Si vous lisez ces quelques lignes, c’est soit parce que :
– vous avez déjà un compte Instagram et vous n’êtes pas ravi des résultats.
– vous voulez profiter de ce début d’année pour vous lancer dans ce nouveau projet.
– on vous a dit «fonce, Instagram, c’est le nouvel Eldorado ! Tu dois y aller »
– ou alors, « Quoi !? Tu n’es pas sur Instagram !? »

Seulement si vous êtes comme moi, en 2018, il est fort possible que vous vous sentiez un peu comme ça :

image d'un chat un peu effrayé
c'est l'état d'une personne qui débute sur Instagram

face à ce réseau qui ne fonctionne pas comme les autres.

Mon compte est ouvert depuis avril 2018
Et je ne m’y suis pas vraiment investie, c’est le moins qu’on puisse dire !
Surtout, j’ai à peu près fait tout ce qu’il ne fallait pas faire sur insta.
Tout simplement parce que je n’avais pas pris le temps de comprendre le fonctionnement de ce réseau…..

Forcément le résultat n’est pas top.
Quand je dis résultat, je ne parle pas des engagements.
Le réseau semble en effet être très réactif.
A chaque fois que j’ai publié, j’ai obtenu de bons engagements.

Non, je parle de l’utilisation de ce réseau.
Quand on débute, on sent bien que quelque chose nous échappe.

Du coup, on a du mal à être séduit ou se dire que cela correspond à notre activité.

Me concernant, mis à part les erreurs Nos 1 et 4, je peux vous dire que je les ai toutes faites !

Maintenant, je sais exactement comment ce réseau fonctionne et j’ai l’intention de le développer cette année.
J’espère que cela va vous donner envie de le faire.

Alors voici un petit récap des erreurs que tous les débutants font et surtout quelques conseils pour  en comprendre les codes

#1 Jouer à la grenouille qui veut paraître plus grosse que le bœuf

Illustration de Sonia SENS
pour représenter la notoriété sur Instagram
Illustration de Sonia SENS

Vous vous souvenez sûrement de cette fable de Jean de la fontaine dans laquelle la grenouille ENVIEUSE du bœuf voulait paraître aussi grosse que lui.
Cette histoire ne finit pas très bien pour la grenouille.

Certains sur les réseaux sociaux veulent paraître plus gros, plus connus ou avoir plus d’influence qu’ils en ont réellement.

Ils ont pour habitude de gonfler artificiellement leur audience en pratiquant le follow back.
Faire du follow-back, c’est s’abonner à un maximum de compte pour espérer être suivi en retour, afin de se faire remarquer et augmenter le nombre de ses abonnés.

C’est une pratique un peu désespérée, très consommatrice de temps, sans grand intérêt.
Avoir des abonnés de complaisance, ce n’est pas ce que l’on peut espérer de mieux pour marquer les esprits et développer son chiffre.

S’il y a bien un endroit où il ne faut pas le faire, c’est sur Instagram dont l’audience est plutôt jeune.
Ils sont habitués à être fans ou avoir des fans et maîtrisent parfaitement les codes de notoriété.
Ils s’inspirent et s’intéressent à des influenceurs dont c’est un privilège d’être suivi.  

Avec cette pratique vous serez vite démasqué.
Même si au final, vous supprimez vos abonnements.
Tout simplement parce que votre taux d’engagement, c’est-à-dire le nombre de likes et commentaires/ nombre d’abonnés sera médiocre et cela se voit immédiatement.
Vous prenez le risque de passer pour une personne totalement inintéressante à suivre à leurs yeux.

N’est pas influenceur qui veut.

C’est votre audience qui va décider.
Ne cherchez pas à avoir une tonne d’abonnés, cherchez à impacter les gens. Pour cela, respectez bien les codes d’usage de ce réseau social.
C’est ce que nous allons voir.
Soyez patient et surtout donnez le meilleur de vous-même, vous arriverez à bâtir une audience de qualité.
Soyez le conseiller immobilier qui va faire passer des messages de façon à résoudre les problématiques de vos prospects.
Développez vos valeurs et votre savoir-faire.

C’est comme cela que vous bâtirez votre notoriété et votre marque

Instagram est à mon avis, le meilleur endroit pour faire du branding.
Alors à qui s’abonner ou rester abonné ?
Vos clients, vos partenaires, vos plus grands fans, à des influenceurs de votre thématique, des personnes qui vous inspirent, des commerçants de votre secteur…

# 2 ne pas travailler votre Instagram

Tout ce qui est sur Instagram est très travaillé.
C’est le réseau social du beau, des émotions et du visuel.

La page de vos publications s’appelle le feed.
C’est la première chose qu’un utilisateur va regarder.
Je considère le feed comme votre vitrine.
C’est l’essence même de votre marque, de votre valeur personnelle.

En réalité, Instagram est composé de trois éléments :
1- la page accueil où vous trouverez les dernières publications de vos abonnements et leurs stories
2 – votre feed
Sur la page du feed apparaissent aussi vos stories à la une et votre bio
3 – vos stories de 24H qui apparaissent en haut de l’accueil de vos abonnés.

Les éléments clés pour développer votre notoriété sur Instagram sont : votre feed et vos stories.
Ce sont deux modes d’expression très différents.

La story

Comme son nom l’indique la story c’est un peu votre histoire en tant qu’entrepreneur.
Vous pouvez y partager votre quotidien et communiquer avec votre audience.
Ce que vous publiez sur les stories est souvent plus authentique et «personnel».
C’est-à-dire moins «coporate» que dans le feed.
Vous pouvez par exemple faire du teasing sur le bien que vous venez de rentrer ou communiquer sur les choses insolites lors de votre prospection.
Si vous postez une story, elle sera visible 24h

Mon conseil : je vous recommande de mettre vos stories à la une en les classant par thème.
Ex : prospection, ma vie d’agent ou de conseiller, nouveautés, ect …
Non seulement elles apparaîtront pour 24h en page accueil,
et on pourra aussi les retrouver en haut de votre feed.
Ainsi elles resteront visibles tout le temps.

Le feed

Le feed doit être beau à l’oeil.
En tout cas, avoir une certaine cohérence.
Il reflète votre propre marque « personnelle » et votre expertise.
Ce qui vous rend distinctif des autres.
C’est un endroit dans lequel vous pouvez apporter beaucoup de valeur à votre audience.
Endroit parfait pour exprimer votre créativité en lui donnant une esthétique particulière avec vos publications.

Comme il faudrait réserver un article entier à la création de votre feed,
je vais me contenter, pour le moment, de vous montrer quelques exemples réussis afin d’illustrer ce que l’on peut faire avec un feed.

Exemple 1 – Voici le compte de Berec Immobilier Orpi @berec.immo
ici ils ont joué sur plusieurs cases de leur feed.
C’est une image découpée en 9 puis publiée à travers 9 posts successifs afin de représenter un message impactant.

exemple de feed Instagram utilisant 9 cases berec immobilier Orpi
exemple de feed Instagram à 9 cases

Exemple 2 – Sur mon compte @stephaniecocozza,
vous pourrez trouver le même principe sur trois cases :

exemple de feed à trois cases sur Instagram stephanie cocozza
exemple de feed à trois cases Instagram de style séparateur

C’est ce que l’on appelle une séparation.
Je vais m’en servir pour séparer mon Instagram avant/après.

Exemple 3 – Dans le compte officiel de Century 21 France @century21fr
La cohérence du feed est apportée par le lien entre toutes leurs publications en utilisant le parcours du tour de France. C’est très original.


Exemple de feed cohérent et original Instagram

Exemple 4 – Le compte de Com’Augmentée d’immo2.0 @comaugmentee joue aux damiers pour apporter cohérence et originalité à leur feed.
Ils sont spécialistes du design marketing, et c’est aussi un exemple parfait lorsque votre activité ne vous permet pas d’utiliser facilement de la photo.

exemple de feed à plusieurs cases Instagram com'Agmentee d'immo2.0
exemple de feed Instagram en damier avec des visuels graphiques

Rassurez-vous on peut aussi faire simple et beau.

Exemple 5 – C’est le cas du compte Lici @lici.realestate
La construction du feed est sobre et simple : de belles photos de biens en vente appartenant à leurs clients, professionnels de la transaction. C’est très malin.

exemple de feed avec photos de biens immobiliers de Lici
exemple de feed sobre et cohérent Instagram

J’espère que ces exemples vont vous donner envie de travailler votre feed.
Personnellement, c’est en comprenant ce qu’on pouvait faire avec que j’ai eu le déclic ces derniers jours.
C’est clairement ce qui m’a décidé pour travailler mon insta en 2019.

Mon conseil : chacun de vos posts dans le feed ou dans les stories doit apporter de la valeur à votre audience si vous voulez vous imposer.

#3 utiliser tous les hashtags de la terre

Ou ne pas en utiliser (ce qui était mon cas) 😉
Ils servent à bâtir votre audience et aident les utilisateurs à vous trouver.
Comme pour tout, la stratégie des hashtags repose sur des règles.
En mettre trop donne une mauvaise impression à votre audience.
Particulièrement s’ils arrivent sur votre post qui n’a rien à voir avec leur recherche.
Sachez que les algorithmes font la chasse aux spammeurs de #
Les hashtags doivent être cohérents avec votre post.
Au lieu d’utiliser l’ensemble de vos # à chacune de vos publications,
créez des listes spécifiques selon le thème traité.
Ainsi vous vous positionnerez sur les hashtags idéaux de votre audience en fonction de votre message.

Les différents thèmes de publication vous feront utiliser l’ensemble des hashtags de votre audience.
Dressez une liste dédiée aux vendeurs.
Vous l’utiliserez avec des posts sur des conseils destinés aux vendeurs ou sur votre façon de commercialiser un bien.
Faites de même lorsque vous ciblez les acheteurs.
Utilisez les hashtags de la ville, du quartier, ou de mots clés de recherche utilisés par vos acquéreurs cibles…

Travaillez sur des niches de mots.
Cela ne à sert à rien de se placer sur immobilier.
La concurrence est trop forte. Il y a plus de 300 000 publications contre 10 000 pour #ImmobilierParis

Soyez précis.  
exemple #ImmobilierNantes #EchoppeBordeaux vos serez plus facilement trouvé.
Le nombre idéal serait entre 5 et 15, mais il faut faire des tests
Ce que je recommande :
Taguez votre situation géographique même dans vos stories Vous ferez jouer votre proximité et deviendrez l’agent référent de votre secteur.

# 4 Spammer avec vos annonces

ou avec de la pub de votre réseau
Instagram n’est pas une plateforme de diffusion d’annonces sous leur forme classique.
Pas la peine non plus de balancer toute la pub de son réseau.
C’est la pire façon d’entrer en contact avec votre communauté.

Vous pouvez publier des biens de la même façon que Lici le fait, en donnant toute sa valeur aux photos.
Vous utiliserez le descriptif pour présenter le bien et engager vos prospects.

En plus des photos, vous pouvez publier des vidéos et des visuels graphiques comme nous l’avons vu dans les exemples.

#5 publier des visuels qui ne rentrent pas dans les carrés du feed

C’est une des erreurs les plus courantes, elle est spécifique au feed.
Le truc, c’est que le feed, on en a déjà parlé, doit être beau.
Avec une photo qui sort du cadre, c’est raté et votre com’ aussi !
Et en plus c’est très frustrant quand ta photo ne rentre pas !
Le format du feed c’est le carré !
Lorsque vous voulez prendre une photo destinée aux feed,
allez dans les paramètres de votre smart phone ou de votre appareil photo et sélectionnez la taille de l’image 1.1
J’ai mis assez longtemps à comprendre ça 😉  
Si vous voulez absolument mettre une photo rectangulaire, il y a des astuces qui bien maîtrisées peuvent faire un beau feed.
Mais dans ces cas là c’est un choix délibéré et la technique consiste à mettre des bandes pour rendre l’image carrée.
Les stories quant à elles acceptent le format carré et rectangulaire.

#6 ne pas travailler sa bio

La bio permet à un visiteur de savoir qui vous êtes et ce que vous faites.
Elle répond immédiatement à la question de celui qui la consulte : de quoi parle ce profil ?
A quoi dois-je m’attendre si je suis ce compte ?
En gros vous donnez les raisons pour lesquelles les gens devraient vous suivre.
Autre atout de la bio, comme vous n’êtes pas encore un gros influenceur, c’est le seul endroit pour mettre un lien actif.
C’est donc le bon endroit pour faire atterrir l’utilisateur sur votre site d’annonces ou sur un page de capture de mails.
La bio mérite d’être bien travaillée et attirante. Le nombre de caractère est limité.
C’est une sorte de carte de visite un peu fun.
La bio de Momenzo @momemzo_immo est très bien faite.

Exemple de bio sur Instagram avec Momenzo
exemple de bio Instagram


On sait de suite à quoi s’attendre.

#7 Jeter une bouteille à la mer

Photo Dennis O’Clair

C’est ce que l’on fait quand on publie une photo ou un post sans expliquer ou commenter.
Instagram ce n’est pas uniquement de la photo.
Vous pouvez apporter beaucoup de valeur à vos publications et créer une communauté de fans.

Je vous recommande d’utiliser le texte pour développer votre communauté.
Instagram c’est jusqu’à 2200 caractères en légende,
c’est énorme.

Communiquer avec votre audience et l’engager c’est une excellente façon de passer devant vos concurrents et de vous démarquer

Ce que vous pouvez faire :
Imaginons que vous postiez une photo de vente chez le notaire. Dans ce cas, vous pouvez décrire le contexte de la vente et raconter son histoire.
Ainsi vous apporterez beaucoup de valeur à votre audience.
Vous pouvez aussi expliquer comment vous avez rencontré le vendeur, qu’elle était sa situation et comment vous avez réalisé son projet de vente.
Idem pour l’acheteur en fonction du prospect à qui vous voulez vous adresser.

#8 Ne pas répondre aux commentaires

ou répondre trop tard.

Ne pas répondre ou savoir répondre aux personnes, c’est vraiment dommage étant donné que l’objectif même d’un réseau social est d’entrer en relation avec ses propects.

Ne mettez pas trop de temps non plus.
Instagram n’échappe pas à la règle des algorithmes et privilégiera de la réactivité de votre part.
En réalité, tout se joue la première heure.
Tenez en compte et adaptez si besoin vos heures de publications.

Voilà j’en ai fini pour cette petite mise en lumière 🙂

Instagram est de loin le réseau social le plus créatif, permettant de travailler notre branding, j’adore en fait !
Vous pouvez vous aider de canva.com pour faire de jolis visuels.

Comme je vous l’ai dit j’ai fait la majorité de ces bétises, actuellement mon insta est en transition.
Je travaille en off sur mon feed
Je vous propose de suivre l’évolution de mon compte @stephaniecocozza Vous pourrez progresser avec moi.
Au moment ou j’écris cet article j’ai 277 abonnés, on fera le point d’ici quelques semaines pour voir la différence.
Beau challenge n’est-ce pas ?

Aller GO GO GO si ce n’est pas fait allez voir mon compte insta, pour en suivre son évolution.

A travers mon usage vous y découvrirez des astuces pour faire évoluer VOTRE instagram et faire la différence avec vos concurrents  et engager votre audience

Honnêtement ce n’est pas ouf dans le domaine de l’immobilier,
vous avez largement de quoi vous positionner et prendre votre place.

N’hésitez pas à me dire pour vous quelles sont les pires erreurs que vous avez vues ou que vous-même avez faites sur insta et posez-moi vos questions en commentaire 🙂

Un article qui pourrait vous intéresser comment se différencier de la concurrence facilement




2 Comment
  1. David 8 mois ago
    Reply

    Toujours aussi plaisant de lire tes articles, j’ai fait la même chose que toi en 2018, compte créé mais pas d’activation et non pas un challenge pour moi mais pour mes étudiants qui s’y sont mis depuis notre première formation en mars 2018 🙂
    J’aurai l’occasion de suivre le tien de compte et d’échanger rapidement pour prolonger ce plaisir permanent 😉
    Encore Bravo et à très vite,
    David

    • Hellooo David,

      Merci pour ton retour
      Génial si tu as des étudiants qui se sont lancés dans cette aventure,
      ce serait en effet intéressant de suivre leur évolution.
      De mon coté je vais faire au mieux et cette idée d’avant/après me motive bien 😉
      Merci à toi
      Stéphanie

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez311
Tweetez
Partagez