procrastination

Procrastination : 7 étapes pour passer à l’action et révéler son succès

par

Vous arrive-t-il d’avoir à faire votre prospection téléphonique et vous restez plusieurs minutes devant votre téléphone à faire mille choses, qui vous font repousser l’échéance de ces appels ? procrastination

Ou peut-être que vous dites, « il faut que je rentre des mandats, sinon je ne vais pas faire de chiffre. Si je ne fais pas de chiffre dans deux mois j’arrête, parce que je ne pourrais plus tenir. Il faut bien que l’argent rentre non » ?

Pourtant vous n’arrivez pas à vous lancer, vous vous activez et surtout vous tournez en rond à la fin de la journée rien de nouveau, pas de mandats, pas d’appels…

«Demain, je m’y mets» et le lendemain, il se passe toujours quelque chose comme par hasard qui vous empêche de faire ce que vous deviez réaliser.

Sachez que vous soufrez probablement de procrastination. 

Procrastiner est un mot à la mode on en entend beaucoup parler, pourtant c’est un vrai sujet et un vrai mal qui existe depuis longtemps.

Les premiers travaux de recherches datent de 1960 !
Il y a même une journée mondiale de la procrastination : le 25 mars 🙂

 

fille qui procrastine

 

 

La procrastination c’est une sorte de conditionnement insidieux, une habitude.

C’est remettre au lendemain les choses que l’on doit faire.

Procrastiner ce n’est pas forcément rien faire.

Les personnes qui procrastinent sont souvent d’ailleurs très actives.

Sauf qu’elles ne mettent pas l’énergie où il faut.
Elles s’écartent de ce qui leur pose problème, parce que notre cerveau choisit la fuite.

C’est le fameux instinct de survie programmé dans nos gènes. 

Elles se cherchent des excuses pour ne pas passer à l’action

La procrastination c’est faire des choses qui ne sont pas essentielles à votre objectif principal, parce que vous n’arrivez pas à passer à l’action, quelque chose vous bloque.

La procrastination c’est passer 1 heure sur FB, alors que le business attend.

C’est aussi quand on a rendez-vous dans 1H, et qu’on ne lancer rien, «je n’ai pas le temps»
Ou savoir qu’on a quelque chose d’important à accomplir et faire autre chose soit disant tout aussi important.

Procrastiner est une habitude, c’est une mauvaise habitude que le cerveau doit perdre.
Plus on attend, plus c’est difficile. Il est important de tuer la procrastination dans l’oeuf.

Parce que le problème avec la procrastination, c’est qu’on a très vite une mauvaise estime de soi.

La procrastination vous fait culpabiliser, provoque de l’insatisfaction et un manque de motivation de plus en plus grand.

Ce qui nous conduit à une spirale négative.

On perd son temps, on perd de l’argent.
On y perd toute son énergie.

Pourtant, il faut savoir que l’énergie va là où vont nos pensées.

Si vous mettez toutes vos pensées dans le négatif, vous n’obtiendrez pas de résultat.

C’est de l’auto sabotage.

Or, c’est nous et notre cerveau qui conditionnons tout.

Il faut savoir que quand on arrive à vaincre cette mauvaise habitude, la confiance revient et les résultats aussi.

Pour cesser de procrastiner, le meilleur moyen est de se mettre dans l’action.

Si vous voulez y arriver, il faut un minimum de motivation ou d’envie.

ET surtout : savoir comment faire.

Si vous voulez avoir un minimum d’envie ou de motivation, il est important d’avoir une raison pour laquelle vous faites les choses.

Pour autant, si votre motivation ne vous donne pas assez envie, c’est que vous n’êtes pas sur la raison FORTE qui vous pousse à faire les choses.

Voici  4 grandes causes qui conduisent à la procrastination et vous empêchent d’avancer 

La première : la fatigue

Quand on débute, on est à 110 %.

Vous donnez tout, non-stop 7/7 J.

Comme vous voulez faire ce qu’il faut, vous ne ménagez pas votre peine.

Il y a de nombreuses choses à mettre en place et vous êtes extrêmement motivé.

C’est super et c’est un piège parce qu’on ne s’arrête pas, même après.

L’habitude est prise.

Le retour de la manivelle est parfois extrêmement violent, car votre corps ou votre esprit refusera de vous suivre plus.

Au bout d’un moment, vous n’avez plus la moelle, l’envie, la pêche, les idées claires.

La fatigue diminue votre motivation, votre envie et augmente la procrastination ce qui diminue d’autant votre bonne humeur.

Et même sans aller jusque là, vous avez besoin d’être opérationnel, de gagner face au client.
Vous devez avoir l’esprit vif et être plein d’énergie.

Vous devez gagner face au client : 

  • pour prendre un rendez-vous,
  • quand vous présentez vos services,
  • aux objections du client
  • quand vous passez une offre
  • à la négociation du prix,
  • en prospection…

D’après Einstein, notre cerveau est fait pour créer, imaginer…
Et pour ça vous devez le dépolluer, le désencombrer, l’aérer et le reposer.

C’est ce qu’on appelle aussi la charge mentale. Tout s’accumule dans votre cerveau, il est overdose.

Je pense que c’est assez vrai parce que les meilleures idées qu’on a c’est soit en parlant avec ses clients, avec des proches, soit en allant prendre l’air ou sous la douche…..

Ce sont des moments de détente ou d’échanges, qui sont en réalité des ouvertures d’esprit.

Qui n’a jamais trouvé la réponse à une problématique dans ces moments-là ?

Il est donc aussi important d’avoir une bonne hygiène de vie.

De plus quand on est crevé on mange, souvent sucré, ce qui n’arrange rien.

Le sucre fatigue et provoque des pics d’insuline, c’est le fameux coup de pompe.

C’est comme boire café sur café, ce n’est pas la solution idéale.

Inutile de faire un cours de nutrition, mais pensez-y !

Octroyez-vous des jours de repos et ayez un sommeil de qualité.

Il vous faut au minimum une journée entière pendant laquelle vous débranchez totalement de votre job.

Vous ne pouvez pas bosser non-stop.

Je vous l’ai déjà dit en conférence : je ne suis par pour un travail 7/7J.

Ce n’est pas pour moi un gage de service client de qualité.

C’est impossible de tenir sur la durée.
Que vous le vouliez ou non, c’est physiologique.

Votre job vous demande de l’énergie et de la motivation.

Vous devez être toujours au top ! Au top POUR gagner face au client.
Et pour être au top, vous devez faire des choses qui vous font plaisir et sont importantes pour vous.

La deuxième cause de la procrastination est qu’il vous manque «un truc».

Parfois vous savez ce que vous devez faire, mais vous ne savez pas comment le faire.
Du coup vous ne le faites pas ou vous repoussez l’échéance

C’est normal parce que pour faire les choses il faut du concret.
Votre cerveau en a besoin pour agir, sinon il est comme une girouette emportée par le vent.

Si vous vous dites «je vais faire de la prospection pour trouver des mandats» cela manque de précision.
Vous avez besoin d’actions précises qui vous permettent d’atteindre cet objectif.

 C’est-à-dire un plan d’actions clairement définies.

La troisième cause ce sont vos pensées limitantes.

Seulement 20% des choses qui nous entourent sont réellement limitantes et 80% sont directement liées à nous.

C’est nous-mêmes ou les autres.
Ce sont nos doutes, nos peurs qui nous empêchent d’agir, souvent liées à un manque de confiance en soi.

Peur d’échouer, mais aussi de réussir.
Cette petite voix «tu ne vas jamais y arriver»

La peur du regard des autres.

Ou les autres qui vous disent : «c’est nul, ne fait pas ça» !

C’est la même chose quand les gens vous disent : « c’est bien ! ».

Parce qu’il est fondamental que vous fassiez les choses pour vous, si vous voulez que ça marche.

Pourtant l’avis et le regard des autres peuvent vous bloquer.

Et avant de prendre pour argent comptant ce qu’ils disent, demandez-vous toujours ce que les autres sont.
Est-ce qu’ils ont réussi ?

Parfois, on limite nos propres ambitions aux ambitions des autres.
C’est un rapport à soi, à notre mindset.

Dans l’immobilier, il est important d’avoir un mental d’acier.

Focaliser uniquement sur les résultats ou les objectifs ne suffit pas.
Vous devez travailler votre mental.

C’est d’ailleurs pourquoi les objectifs comme les challenges ne motivent pas toujours sur la durée parce qu’il faut une énergie intérieure qui permet de passer ou de rester dans l’action.

Un challenge, c’est fun, c’est ludique, ça peut permettre de se dépasser, de se mesurer aux autres.

Et c’est aussi une compétition, pour laquelle vous devez vous préparer mentalement.

Je vous l’ai dit plus haut : rien ne vaut une vraie raison pour faire les choses, il faut du sens. Une raison forte pour laquelle vous faites ce métier.

La quatrième cause de la procrastination, c’est la conséquence du travail à domicile.

– vous êtes corvéable à souhait pour les autres, les amis, la famille, les enfants…

Lorsque vous travaillez à la maison, certains pensent parfois que vous n’avez pas un vrai job.

La belle-soeur qui vous appelle, les parents qui vous demandent de les emmener faire leurs courses, les enfants … enfin bref, en mode «toi tu peux».

Et même lorsque vous êtes seul les distractions vont bon train : FB, YouTube, les notifications du téléphone, celle de votre boite mail…vous font perdre des heures.

– L’absence de l’ambiance de travail, la synergie.

C’est propre aux entrepreneurs, vous êtes seuls et vous n’avez pas de compte à rendre.
Pas de deadline imposée et personne pour contrôler.

C’est à vous d’en prendre conscience pour changer cette situation, les autres ne le feront pas pour vous.

Une des raisons pour lesquelles vous avez choisi ce métier est que vous vouliez être libre.

Pourtant si vous ne faites pas votre CA, vous risquez d’abandonner ce métier.
Avez-vous réfléchi à ce que vous alliez faire si vous arrêtez ?

« Je n’ai pas d’argent », « je ne vais pas réussir », mais c’est l’énergie que vous allez y mettre qui va faire que vous allez faire rentrer de l’argent.

Or, le temps perdu est perdu et il vous éloigne de votre objectif.

Cela ne vous viendrait jamais à l’idée de jeter de l’argent par les fenêtres, Pourtant on passe notre temps à jeter notre temps par la fenêtre.

A partir du moment où vous avez un chiffre à produire considérez que vous êtes des chefs d’entreprise et vous devez vous comporter comme tel.

Demandez-vous ce qu’il va se passer si vous ne faites rien.
Si vous ne prenez pas les choses en main, si vous ne trouvez pas l’énergie.
Combien de temps allez-vous tenir dans cette situation ?
Que va-t-il se passer en suite ?

 

ce que vous faites aujourd'hui améliore vos lendemains

Comment ne plus procrastiner en 7 étapes 

Il est important de résoudre ce problème et de reprogrammer votre cerveau

1°) prendre conscience et décider d’être la meilleure version de vous-même

Prendre conscience qu’à un moment,
vous allez devoir faire un effort sur quelque chose parce qu’on n’a rien sans rien.

La réussite demande du travail et de l’engagement personnel.

Et décider de changer les choses, c’est largement réalisable.

Procrastiner est une mauvaise habitude qu’il est possible de perdre.

Ensuite il faut  mettre en place des routines d’actions positives pour déconditionner votre cerveau.

2°) analysez ce qui vous bloque

Identifiez le vrai problème qui vous bloque
Celui qui vous empêche réellement de passer à l’action.

Une chose est certaine : à chaque problème, il y a une solution.

Cherchez des solutions plutôt que de vous chercher des excuses qui vous empêchent d’avancer

Si c’est un manque de pratique qui vous bloque, entraînez-vous !
Il n’y a aucune honte, c’est ce que font les meilleurs.

Entraînez-vous au traitement des objections, à la présentation de vos services, à la découverte acquéreur ou vendeur…

Un manque de confiance en soi ou une peur, c’est peut-être une compétence qui manque.

Un problème de gestion du temps = décidez d’être efficace

La tâche est trop grande, morcelez-la et commencez par le commencement, puis faites un pas après l’autre.

Une fois le vrai problème identifié, il vous sera plus facile d’y apporter une solution.

3°) Trouvez votre pourquoi, donnez du sens à ce que vous faites.

Qu’est-ce qui vous motive profondément ?

Il est important de trouver l’envie de s’y mettre.

Vous seul êtes responsable de votre activité.

Quelles sont les raisons profondes qui vous on fait exercer ce métier ?

L’argent vous le savez ne suffit pas parce que vous avez besoin d’un équilibre. L’argent ne fait pas tout.
Et être passionné d’immobilier, c’est bien trop large.

Vous devez identifier clairement ce qui vous anime.
Sinon vous ne tiendrez pas ou vous aurez beaucoup de mal.

Quelle est la raison pour laquelle vous êtes capable de continuer et de vous lever le matin ?

Si votre pourquoi n’est pas suffisant, il ne vous permettra pas de continuer.

Parfois on ne sait pas exactement ce qu’on veut.
Mais on sait exactement ce que l’on ne veut pas.

Ce que vous ne voulez pas ou plus, est important.
C’est un très bon début ET ce n’est pas suffisant, il faut quelque chose de plus profond.

Essayez de retrouver une situation dans laquelle vous avez réussi, quelle qu’elle soit : un projet, un job…peu importe.

Vous aviez forcément un moteur, quelque chose vous ayant permis de tout braver pour y arriver.
Quelque chose qui vous a conduit droit au succès. Retrouvez cette chose.

Une fois que vous l’aurez retrouvée, vous allez comprendre et ressentir que sans cette motivation, vous n’auriez pas réussi.

Vous savez maintenant qu’il vous faut une raison forte. Prenez un peu de temps pour y réfléchir.

4°) mettez en place vos actions pas à pas.

Souvent vous savez ce que vous avez à faire, mais vous ne savez pas comment le faire et ça vous bloque.

Décidez de passer à l’action en déterminant le comment.

Prenons un exemple : la prospection

Considérez que c’est un objectif pour trouver vos clients.

Seulement pour  atteindre cet objectif vous avez besoin de connaitre et de planifier les actions qui vont vous y conduire.

Si vous vous dites simplement  « je vais prospecter pour aller chercher des clients », et que vous ne savez pas comment faire, vous ne trouverez pas ces clients.
Soit parce que vous ne ferez pas de la bonne façon, soit parce que vous ne le ferez tout simplement pas.

Vous avez besoin de connaître quelles sont les étapes ou les tâches à réaliser pour y arriver.

Qu’est-ce que je fais exactement ?

– préparation : vous devez savoir où prospecter, sur quel secteur exactement, choisir précisément les rues.
– savoir quoi faire sur le secteur : quel message ? Quelle cible ?
– comment le faire : distribuer des flyers, rencontrer des gens, relever les panneaux PAP et confrères ? Comment gérez-vous les commerçants, le relationnel…
– combien de temps restez-vous sur le secteur et dans combien de temps allez-vous y retourner ?
– qu’allez-vous faire des infos obtenues ? Les lister, les traiter et les échéancer…?
Quand est-ce que je les traite ? Pendant la prospection ? A mon retour de prospection ?
– ai-je toutes les informations : les immeubles fermés à qui ils appartiennent ?
Où puis-je me renseigner ? Urbanisme, impôts, syndic… ?

«Tu cherches, tu trouves» : votre mission trouver par tous moyens à qui appartient ce bien.

Comment contacter les prospects ? Par téléphone,SMS, mail, ect ?
Si vous avez mis des flyers dans les BAL, quel était le message ? Que faites-vous après ?

Est-ce que vous téléphonez deux jours après ? L’avez-vous planifié dans votre agenda ?

Le fait que vos actions soient définies vous permet d’obtenir des résultats parce que vous savez exactement quoi faire et comment le faire.

Sans cette précision, ce pas-à-pas, vous avez toutes les chances de dépenser beaucoup d’énergie sans aucun résultat ou tout simplement de ne pas le faire.

5°) Eliminez tout ce qui ne vous sert pas à réussir 

Tout ce qui ne sert pas le plan vous devez l’éliminer.

3 choses essentielles :

– savoir dire non aux autres, décidez de tout planifier sur votre agenda, y compris vos priorités personnelles.

Personne n’a le droit de toucher à votre agenda, vous êtes le seul décideur de la gestion de votre temps, car vous seul savez ce qui est bon pour vous et votre business.

Il y a un temps pour tout et pour chaque chose.

– imposez-vous clairement une discipline de travail, avec des routines.

– chassez les mangeurs de temps.

Les outils numériques c’est super !
Mais on est vite dépendant et trop sollicité.

Ils doivent vous aider à gagner du temps, pas à en perdre.

Quand vous avez quelque chose d’important à réaliser, obligez-vous à couper tout, téléphone, FB, notifications en tout genre, ect.

Prenez du recul et soyez honnête avec vous-même, combien de temps perdez-vous chaque jour ?

Analysez le temps que vous passez sur FB ou à regarder vos mails, vos notifs, et ce plusieurs fois par jour. 

Pourtant vous avez un chiffre à produire.

Les réseaux sociaux et la consultation des e-mails doivent être planifiés sur votre agenda.

Si c’est pro c’est sur votre temps de travail, si c’est perso c’est après le boulot ou à la pause du midi.

Il faut arriver à être motivé sans les autres et se mettre une barrière pour ne pas être la personne dont dépendent les autres.

6°) Octroyez-vous des récompenses, votre cerveau adore

On a tendance à focaliser sur ce qui n’est pas fait et passer à la suite dès qu’une tâche est accomplie.

7°) Instaurez des rituels d’actions positives,

C’est-à-dire remplacer les mauvaises habitudes par de bonnes.
Derrière toute réussite, il y a des rituels parce que cela simplifie les choses.

Posez-vous toujours la question est-ce que ce que je fais me fait du bien personnellement ou est-ce que cela fait du bien mon business ?

Si la réponse est oui, alors tout va bien.

Si la réponse est non, vous devez absolument sortir de cette situation qui vous pèse et vos empêche de vous épanouir.

Prenez le temps de reprendre pas à pas tous ces points, il est possible que vous mettiez deux ou trois jours à vraiment trouver votre moteur.
Mais ce n’est pas grave.

Ce qui compte est d’avoir semé dans votre esprit cette notion.

Allez vous aérer et laissez-vous guider par vos pensées.

Votre cerveau sait ce qu’il doit faire, vous allez trouver la solution.
Laissez-vous-en le droit et l’occasion.

Je me suis retrouvée dans cette situation il y a quelques jours.
Un petit coup de mou ça arrive vraiment à tout le monde vous savez 😉

Je me suis reconnectée à ma raison profonde, j’ai mis deux jours à avoir l’étincelle, la flamme.
Et depuis les choses se sont imbriquées les unes dans les autres comme par magie, tout devient clair, même quand on pense que ce n’est pas possible.

Un bilan est parfois nécessaire et se recentrer sur son pourquoi change tout 🙂

Prendre du temps pour soi et ses proches, avoir des loisirs ce n’est pas procrastiner cela vous aide à parvenir à votre succès.

Pas de culpabilisation ! Vous n’avez pas toujours procrastiné.
Vous avez forcément des souvenirs de moments où vous étiez au top !
Un moment où vous avez réussi quelque chose.
Où vous étiez au maximun de vous même.

Revivez ce souvenir pour ressentir cette pêche.

Le premier pas compte.

Une fois qu’il est fait, quelle est l’étape suivante ?

 

Voilà vous connaissez les raisons qui vous empêchent de passer à l’action, vous savez maintenant qu’il est possible de changer les choses. Ça demande un petit peu d’effort au début, mais les résultats arrivent très vite. Essayez vous avez vraiment à y gagner 😉

Si vous avez d’autres idées qui permettent de passer à l’action, laissez-les en commentaires

Si vous avez aimé cet article, partagez-le

Cet article pourrait vous intéresser 21 raisons pour lesquelles les pros de l’immo échouent 

Si vous avez des questions écrivez-moi à cocozza.stephanie@performance-immobilier.com ou dans le « que puis-je faire pour vous » sur le blog.

Je réponds à tout le monde sous 48H maximum, très souvent bien plus vite.

Si vous n’avez pas de réponse,  ce n’est pas normal, une erreur s’est glissée quelque part !

Vous êtes au top !
« Bouscule ton immobilier ! »

Vous aimeriez aussi

3 Comment
  1. Bonjour Abder,
    Ravie de mettre un peu de baume au cœur.
    Oui ça arrive à tout le monde, ce qui compte est de trouver La raison Profonde qui vous anime, elle aide à donner l’énergie.
    Puis savoir ce qui vous bloque et y trouver une solution pas à pas. Ensuite les choses s’imbriquent parfaitement et les résultats sont vraiment rapides.
    Le plus long finalement est d’avoir le déclic 😉
    Bon dimanche

  2. Karine 9 moisdepuis
    Répondre

    Encore un article très intéressant, merci beaucoup pour tous ces très bons conseils et bon dimanche

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez199
Tweetez8
+1
Partagez